La Cote d’Or, tant par son passé historique que sa gastronomie, est le département le plus célèbre de la Bourgogne.

 

Son étymologie n’est pas anodine. Elle est inspirée par la couleur dorée que prennent les feuilles de vigne en automne.

 

Riche d’un patrimoine prestigieux, la Cote d’Or peut se targuer d’avoir l’un des plus beaux patrimoines de France.

 

En effet,

depuis l’âge de fer (le Vase de Vix exposé au musée du Pays du Chatillonnais), ses richesses n’ont cessées de s’accroître au fil des siècles. En témoignent l’Abbaye de Fontenay, classée au patrimoine de l’Unesco, le site d’Alésia qui a vu la défaite de Vercingétorix ou bien encore les villes de Dijon, célèbre de part son Palais des Ducs ou bien encore Beaune, reconnue pour ses Hospices et ses toits vernissés.

 

Pour émoustiller les papilles des fins gourmets ou des gourmands, la gastronomie locale est mondialement célèbre. Ainsi les escargots cuits dans leur beurre persillé, le bœuf bourguignon et les œufs en meurette cuits dans du vin de Bourgogne sont des plats typiques de la région.

 

Ses grands crus s’étendent de Marsannay la Cote jusqu'à Puligny Montrachet. Avec une production de 200 millions de bouteilles par an, la Cote d’Or possède une notoriété universelle avec de nombreux  vins  prestigieux: Gevrey Chambertin, Pinot Noir, Puligny Montrachet, Romanée Conti.

 

D’ailleurs, le caractère typique de ses crus et de ses parcelles toutes uniques sont mis en avant au travers des « Climats de Bourgogne » qui ont été classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

 

 

 

 

Actualités